RSS English Français
 

DUJARDIN CONTRE DUPONTEL

Un article de Plume, le 29.07.2010
1005 Views
0
 
 
Le bruit des glaçons
Le bruit des glaçons

En voila un exemple d'humour noir et grinçant : Le bruit des glaçons, une comédie sur le cancer. Risqué comme sujet. Miné comme terrain, si l'on veut en parler de ce sujet sans fausse note, l'évoquer sans vulgarité. Mais Blier se lance et réussit son pari. Un huis clos où Charles Faulque (Jean Dujardin) rencontre son propre cancer (Albert Dupontel). Un film cru, drôle et émouvant.

 
Mettre un visage sur cette maladie
L'idée est saugrenue et fonctionne très bien. Le cancer personnifié. Et le choix de Dupontel est parfait. Dans cette idée d'étrange binôme Cancer / Malade, Blier va loin mais sait toujours s'arrêter lorsqu'il le faut. Les deux personnages conversent, se dévisagent, s'engueulent et apprennent à cohabiter. Charles Faulque trouve en Dupontel un interlocuteur à cet instant de sa vie où il remet tout en question. Quelqu'un sur lequel il peut lâcher les chiens sans crainte...
 
Une ambiance très Shining au départ...
Le film commence et déjà c'est un peu dingue. Le décor, beau mais désolé, planté là au milieu de rien, rappelle cet hôtel vide de Shining. Cet endroit propice à la folie. Puis Blier laisse ailler son talent de conteur et nous emmarque dans ce combat de gladiateur entre un homme et son cancer.
 
Le talent de Blier
Absolument tous les rôles sont bien écrits (même les rôles secondaires) Aucune phrase, aucune image n'est gratuite et on passe par tous les sentiments : la colère, la tendresse, la nostalgie, le desespoir, le ridicule, l'espoir... le tout en 1 heure 27. Bravo Monsieur Blier.
 
La bande annonce, c'est par ici ! Et sinon ça sort le 25 août 2010.
 
 
Le bruit des glaçons, un film de Bertrand Blier
Avec Jean Dujardin, Albert Dupontel, Anne Alvaro et Myriam Boyer (dans les rôles principaux).
Share |